MODE

Chemisier épicé et sa jupe d’automne

Mode automne

Les effluves des années soixante dix nous emmènent dans l’air du temps. Ses notes orangées s’emparent de nos pièces favorites et ses motifs floraux s’invitent pour nous faire redécouvrir l’époque pacifique du pouvoir des fleurs. Ces couleurs pleines de chaleur et d’énergie permettent de quitter l’été en douceur pour se blottir dans les bras de l’automne. À travers cette silhouette, j’ai voulu jouer sur un mélange d’originalité colorée tout en accentuant l’élégance et la féminité de ce mariage NAF NAF.

 

 

Comment le porter ?

 

Chemisier aux couleurs épicées

 

Le mouvement hippie arbore des couleurs orangés, pleines de dynamisme et de vitalité, avec une profonde inspiration pour la culture indienne. C’est la couleur de ce chemisier, digne d’un coucher de soleil d’automne, qui m’a séduite. On sentirait presque les épices indiennes nous chatouiller le nez. Au delà de sa couleur, c’est aussi sa coupe qui intrigue. Elle semble partir sur un col fermé mais se fend pour faire apparaitre un timide décolleté. On dévoile sans dévoiler, avec une chainette dorée qui garde le secret.

 

 

Jupe corolle d’automne

 

L’idée de la jolie jupe corolle tire son inspiration du célèbre couturier Christian Dior. Une taille marquée d’où glisse un tissu étonnant sur vos jolies courbes. En effet, lorsque nos yeux se posent dessus, il semble d’une voluminosité rigide, mais en réalité, ce tissu léger suit vos mouvements avec élégance. Bien qu’on doive cette coupe aux années cinquante, c’est aux hippies que l’on doit ses couleurs et ses fleurs. De magnifiques coquelicots s’envolent sur un fond crémeux aux filaments dorés. Elle est le point lumineux de toute cette silhouette. 

 

 

Camaïeu de caramel 

 

Les pièces principales prennent toute leur importance lorsqu’elles sont accompagnées de leur touche finale ! C’est un festival de tons caramel qui se mêlent au chemisier d’épices et sa jupe automnale. On se laisse emporter par la finesse de la veste en cuir de chèvre qui, grâce à son effet mat, permet de garder en lumière la jupe corolle. Puis les bottines en suède des Collectionistas nous entraînent dans les hauteurs de ses talons vertigineux. Et enfin, un petit sac pochette porté en bandoulière cèle le mariage parfait de toutes ces belles pièces.

 

 

Conclusion

 

Je vous la demande cette conclusion. Je me demande ce que vous pensez du mariage de toutes ces pièces et ces couleurs dont on doit la conception à NAF NAF. Alors qu’en dites-vous ?

 

Shop it

 

 

 

1 Comment

  • Reply
    La garçonne revisitée de NAF NAF - PO' ON THE LINE
    27 octobre 2018 at 11 h 23 min

    […] Par conséquent, le pantalon de tailleur se fait attendre jusque dans les années soixante dix. Période hippie donnant libre court à la créativité et l’égalité des genres. Ce pantalon droit sept huitième gravit votre taille pour la marquer […]

  • Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :